1246-[Converti].png
HISTORIQUE
Une histoire de famille !
Groupe 52.png

Vigneron depuis 6 générations, la famille Besancenot a exploité les premières vignes en 1850, à Beaune, en Bourgogne.
Dominique et Thérèse sont aujourd’hui les artisans de ce formidable héritage. La famille est attachée et fidèle au terroir. La typicité de chaque parcelle est respectée ; les 12 appellations réparties sur 10 hectares sont issues de cépages nobles, 100 % Pinot Noir pour les Rouges et Chardonnay ou Aligoté pour les Blancs.
Respectueux du savoir-faire transmis depuis toutes ces générations, les méthodes de travail restent traditionnelles sans négliger pour autant les nouvelles technologies. Le domaine est certifié Vignerons indépendants et HVE depuis 2018.

VIGNOBLE
Découvrez notre vignoble et nos différentes appellations :

Sur la Côte de Beaune, on distingue différents niveaux d’appellations, c’est-à-dire différents niveaux de qualité allant du plus ordinaire au plus haut de gamme :
- Bourgogne
- Beaune
- Beaune premiers Crus
Beaune c'est 430ha de vignes et on compte au total 42 premiers Crus, chacun d’entre eux correspondant à un CLIMAT différent aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

carte beaune 1.jpg
Notre Domaine produit 7 premiers Crus distincts les uns des autres qui sont :
Groupe 70.png

Beaune Clos du Roi 1er Cru                        

Beaune Toussaints 1er Cru                         

Beaune Grèves 1er Cru                

Beaune Cent Vignes 1er Cru                      

Beaune Bressandes 1er Cru                       

Beaune Theurons 1er Cru                           

Beaune à L' Ecu 1er Cru

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3
Comment ça marche ?

Les vignes sont travaillées soigneusement, le respect de l’environnement restant primordial pour le domaine. La plupart des travaux sont mécanisés, l’utilisation des produits phytosanitaires est très réduite et le sol est labouré mécaniquement.

De même, la vinification est effectuée de façon traditionnelle. Chaque appellation est vinifiée séparément sans assemblage pendant 15 à 20 jours. L’utilisation des sulfites (souffre) est limitée tout au long de l’élevage afin que la dose finale soit minime, Les vins sont ensuite élevés en fûts de chêne durant 18 à 24 mois selon les millésimes. Nous utilisons 1/6 de fûts neuf pour l’élevage des vins afin de conserver les arômes du terroir.

LA VINIFICATION EN ROUGE
Groupe 71.png

Après réception au chai, les raisins issus du Pinot Noir sont triés et totalement séparés de leur rafle puis déposés en cuves béton pendant une durée de 15 à 20 jours selon les millésimes et les crus. Au cours de cette période, la fermentation alcoolique transforme le sucre en alcool. Nous effectuons des travaux de pigeage ou remontage pour extraire les tanins et les arômes du raisin. Lorsque tout le sucre aura été transformé en alcool, les levures disparaîtront et le vin sera fait.

Les cinq premiers jours, les cuves sont maintenues à une température entre 14°C et 15°C pour la macération à froid. Puis une finale à chaud autour de 34°C durant 3 à 5 jours est faite afin de fixer les couleurs. Une fois la fermentation terminée, nous séparons le vin des peaux. Pour cela, nous procédons à l’écoulage et au pressurage du vin.

 

Le vin peut maintenant vieillir. Il va être stocké en fûts de chêne, appelés "pièce" pour la longue et minutieuse période de l’élevage. Une pièce de vin c'est 228 litre soit 300 bouteilles.

Une deuxième fermentation va avoir lieu, la fermentation malolactique, qui permet d’éliminer l’acide malique du vin et de le rendre plus souple.

Durant l'élevage en fût de chêne, une part du vin s'évapore, c'est "la part des anges", les fûts sont donc remplis chaque semaine.

Dernière étape avant commercialisation, la mise en bouteille. Cette dernière étape est effectuée lorsque nous jugeons nos vins prêts. Une légère filtration précède la mise en bouteille.

LA VINIFICATION EN BLANC

Après réception au chai, le raisin est pressé directement. Pour l’élaboration du vin blanc, le pressurage doit être suffisamment puissant pour sortir tout le jus présent, mais fait de façon délicate pour éviter trop de contact entre le jus et les peaux, qui pourraient libérer leurs constituants. 

Ensuite, ce jus est mis en cuve. Celui-ci, à la sortie du pressoir, est très trouble (de couleur beige/brun) car il contient encore beaucoup de matières solides qui doivent être éliminées. Cette opération permet de clarifier le jus et d’éviter l’apparition de mauvais goûts durant la fermentation (c'est le débourbage).

Le jus « clair » est donc récupéré au fond de la cuve (souvent c’est par gravité ou parfois, par centrifugation) lorsqu’il a la limpidité souhaitée et il est placé dans des cuves (ou fûts) pour fermenter.

Fermentation alcoolique :

C’est le moment où l’on transforme les sucres du moût en alcool par l’action des levures (présentes naturellement ou ajoutées). Le vin est en train de naître !

Pour la production des vins blancs, la fermentation dure environ 10 jours. Elle doit se produire à une température d’environ 20°C.

Le vin est placé dans des fûts pour reposer et se stabiliser entre 12 et 20 mois. Pendant cette phase, la deuxième fermentation appelée « fermentation malolactique » démarre et donne gras et rondeur au vin. Le vin est élevé sur lie , la technique de « batonnage » est aussi réalisée régulièrement. Cela veut dire que le vin est remué à l’aide d’une tige pour remettre les lies en suspension et ajouter davantage d’onctuosité au vin.

 

Dernière étape avant commercialisation, la mise en bouteille. Cette dernière étape est effectuée lorsque nous jugeons nos vins prêts. Une légère filtration précède la mise en bouteille.

Groupe 72.png
VINIFICATION
Nous façonnons nos vins dans le respect
de la tradition Bourguignonne.